Une vie (Simone Veil)

Hello! Le 30 juin prochain, il y aura un an que Simone Veil, grande Femme politique est décédée. Au Noël dernier, j’avais reçu en cadeau ce bouquin, et j’en étais ravie. J’ai toujours été fasciné par cette Femme. Au delà de son important rôle en politique, elle a marqué les esprits à travers ce qu’elle a vécu depuis sa plus tendre enfance et nous laisse un héritage précieux. Aujourd’hui, je m’intéresse tout particulièrement à son écriture, à ce récit autobiographique, et  je vous dit tout et tout de suite sur le blog!

simone veil

Dès le premier chapitre, on est empreint d’admiration, de nostalgie. Simone Veil nous embarque avec elle et se livre en toute intimité. Comme le titre l’indique, c’est toute « une vie ». On connaît son histoire, et dans les grandes lignes, on sait qu’elle naît à Nice en 1927 dans une famille heureuse de 4 enfants. On sait aussi que sa famille est arrêtée en 1944 par la Gestapo et qu’elle est envoyée dans les camps de concentration  à Auschwitz où sa mère mourra d’une maladie grave. Plus tard, elle se marie d’Antoine Veil. En 1974, elle entre dans la magistrature, elle est nommée Ministre de la Santé par Giscard d’Estaing et évolue en politique jusqu’en 2007 où elle finit sa carrière en tant que Présidente du parlement européen. Mon blog a lui tout seul ne suffira pas à décrire son engagement politique et humain durant toute sa vie. Au delà de tous ces rôles honorifiques, Simone Veil est une Femme exceptionnelle, belle, libre, courageuse et déterminée, bienveillante, intransigeante, épouse, mère de 3 garçons, grand-mère et arrière grand-mère. La famille est son socle.

Il y a la femme publique, et il y a la femme privée.

Dans ce livre, elle nous raconte ses liens avec les siens dans son parcours de  vie. Sa vie, heureuse soit elle, prend un tournant dramatique le jour où elle est arrêtée dans la rue en 1944.

Simone Veil nous raconte sa vie d’enfance à Nice dans une résidence bourgeoise au quartier des Musiciens, elle y est heureuse avec sa famille, elle est fusionnelle d’avec sa mère et soudée d’avec ses sœurs, son père est un brillant architecte. Très jeune, elle se fait remarquer par son caractère et sa lucidité. A travers son autobiographie, elle nous fait revivre l’avant-pendant et après guerre des années 39-45, l’arrestation par la Gestapo dans les rues de Nice de sa mère, sa sœur Milou, son frère et elle et plus tard le départ pour Drancy, et la dramatique séparation de sa famille. Elle nous raconte aussi l’enfer des camps de concentration, sa complicité d’avec son amie Marceline Loridan-Ivens,  la nécessaire reconstruction, sa carrière politique, toute une vie…  L’ouvrage est illustrée de magnifiques clichés de son enfance. D’autres photographies d’elle et de son époux, de ses enfants, petits enfants et de son retour sur les lieux avec eux tous à Auschwitz.

Simone Veil a mené de nombreuses batailles, dont celle de l’avortement adoptée en 1975 qu’elle a mené de front face à une assemblée tenace et parfois très sévère. Elle a rencontré de nombreuses personnalités, dont Nelson Mandela, l’abbé Pierre.

La lecture de ce livre m’a bouleversé, et en même temps enrichi. J’ai eu envie de revoir des reportages qui lui ont été consacrée. J’ai revu des interviews, quelques uns de ces discours, et je crois que en ces temps où on assiste à la libération de la voix des femmes, il ne faut pas oublier que Simone Veil y est pour beaucoup. Elle a donné aux femmes, dès ses débuts dans la vie publique le pouvoir d’être libre, de s’engager, le pouvoir de trouver une place dans la société. Je ne peux que recommander ce livre qui est écrit en toute simplicité par une grande Femme d’exception. En en ressort avec une prise de conscience qui ne laisse pas indifférent.

Voilà!

Maintenant que j’ai lu mes 3 bouquins, je vais consacrer un prochain post à ma nouvelle sélection d’ouvrages à lire les mois à venir.

Alors en avant! et @ très vite sur le blog!

Glad.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s