Ta deuxième vie commence lorsque tu comprends que tu n’en as qu’une (Raphaëlle Giordano)

Coucou ! Comment allez-vous en ce début d’année ?

De mon côté l’année commence tout en douceur. Maintenant que j’ai terminé la lecture de l’appartement témoin de Tatiana de Rosnay, j’attaque ce merveilleux bouquin de Raphaëlle Giordano offert par une collègue lors d’un échange de cadeau au Noël dernier. Nous avions eu quelques jours auparavant elle et moi une discussion autour des méfaits de la routine et de l’importance de prendre du temps pour soi, de croire en ses rêves, et tout autres sujets de ce genre. J’avais donc hâte de l’entamer tant il correspond à mon état d’esprit.

Je trouve d’ailleurs que commencer l’année en compagnie de ce livre est plutôt positif.

Je ne vous raconterai pas toute l’histoire bien entendu mais assez pour vous convaincre que ce livre est vraiment précieux et qu’il faut le lire. Camille, notre personnage principal mène une vie que l’on pourrait qualifier de parfaite. Un mari, un merveilleux petit bambin, un travail, une maison … Pourtant, elle n’est pas heureuse. Elle accumule les poisses, est sans arrêt sous pression, est fatiguée du stress lié à son quotidien et pour couronner le tout, un jour, alors qu’elle est en déplacement pour son boulot,  fait un accident dans un coin perdu. N’ayant pas de réseau pour téléphoner, elle marche pendant quelques bonnes minutes et attérrit chez Claude, un sympathique monsieur qui accepte de l’accueillir en attendant l’arrivée d’une dépanneuse. Camille est exténuée, lasser. Elle n’en peut plus! Il ne manquait plus que ça! Confortablement installée, elle se s’en en confiance et se confie peu à peu à Claude et puis finit par éclater en sanglot. Elle est incapable d’expliquer clairement ce qui l’a met dans cet état. Elle a tout pour être heureuse, pourtant elle n’arrive pas à apprécier sa vie. Alors, Claude lui explique qu’elle a, comme de plus en plus de personnes, tous les symptômes de ce que l’on appelle une « routinite aigue ». Il sait parfaitement ce que c’est  puisqu’il est lui même « routinologue ». Son métier consiste à accompagner les personnes qui sont atteintes de ce type de souffrance. Camille accepte l’aide de Claude. Et là, je ne vous en dirai pas plus.

En faite, l’une de mes résolutions pour cette année, c’est de suivre les conseils de ce sympathique routinologue. Vaste programme mais qui vaut le coup d’être suivi à la lettre !

bouquin cadeau

@ bientôt sur le blog !

Glad.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s